Activité l’escalade
L'équipement pour un sport aux multiples facettes
 

L’escalade a de nombreux visages

Une sortie grimpe au programme ? Selon la saison, la région et vos préférences, votre session d’escalade peut revêtir les aspects les plus variés : aller grimper dans une salle du quartier, rentrer au bercail pour travailler une nouvelle voie ou encore sortir tout juste d’une approche épuisante avant une grande voie. Il n’y a rien de plus varié que l’escalade :

falaise ou structures artificielles, escalade en tête ou moulinette, 28 ou 500 mètres, pitons ou assureurs mobiles. Et cela ne s’arrête pas là. On ne grimpe pas tous avec le même objectif ni la même motivation. Quand certains cherchent à décompresser après une journée de travail stressante, d'autres veulent affronter leurs peurs, augmenter leur force musculaire et améliorer leur technique, repousser leurs limites ou encore s’offrir une journée sportive en pleine nature.

En fonction de ce que vous avez prévu, il vous faudra un équipement différent. Plutôt simple pour la salle, l’équipement devient de plus en plus complet et complexe pour l’extérieur, de l’escalade sportive jusqu’aux grandes voies. 

Comme pour tous les sports de montagne, il faut connaître le fonctionnement du matériel sur le bout des doigts. Chaque fois que l'on s’aventure sur un terrain nouveau, il est indispensable de suivre une formation initiale afin de se familiariser avec les techniques de corde et d'assurage nécessaires. Les clubs alpins, écoles d’alpinisme et salles d'escalade proposent des cours adaptés aux différents besoins.

Escalade sportive en salle

L'escalade en salle est une activité très populaire de nos jours. Il y a des salles d’escalade un peu partout. Voilà bien longtemps qu’elles ne sont plus seulement réservées à l’entraînement en prévision de la saison en falaise. Les concepts des salles sont toujours plus poussés, les murs arborent des couleurs permettant de s’y retrouver, les shapers imaginent des prises de plus en plus originales, les ouvreurs créent des voies de plus en plus créatives. Débutants, expérimentés et professionnels grimpent côte à côte et peuvent se frotter aux défis les plus divers.

En fonction de la hauteur de votre salle, il vous faudra une corde de 35 à 50 mètres. En raison des charges prolongées en salle d'escalade, nous vous recommandons une corde particulièrement résistante à l'abrasion, avec une surface de gaine lisse et compacte, comme la BOA GYM 9,8 MM. Pour le baudrier, l'assureur et le sac à magnésie, choisissez les produits qui vous semblent les plus confortables pour vous et dont vous êtes en mesure de vous servir en toute sécurité. Nous, on adore le JUL2, qui permet de manipuler facilement toutes les cordes, même les plus épaisses, les baudriers très confortables HELIOS et HELIA, et le sac à magnésie RODEO LARGE.

Escalade sportive en falaise

À vue, en flash, point rouge ou tout simplement le plaisir de profiter de la falaise naturelle : ce qui compte en escalade sportive, c’est justement l'aspect sportif, autrement dit, le fait de réussir une voie d'un certain niveau de difficulté. Les voies sont équipées de pitons et font une longueur de corde. Il existe d'innombrables sites et des falaises de types très différents dans le monde entier. À l'extérieur, on peut grimper sur du calcaire, du basalte, du grès, du quartzite, du conglomérat ou du granit. Les défis qu’offre la nature sont pratiquement infinis. Il y a des voies plates, verticales, raides ou surplombantes avec des fissures, des réglettes, des trous, des creux, des aplats ou des colonnettes. L'escalade sportive se pratique dans les milieux les plus variés : des zones volcaniques sèches comme Smith Rocks (États-Unis) aux régions désertiques comme les Arapiles (Australie), en passant par des forêts verdoyantes avec des ruisseaux et des rivières comme le Frankenjura (Allemagne) et des parois surplombant la mer à Kalymnos (Grèce) ou à Tonsai (Thaïlande). L'escalade sportive est une activité extrêmement polyvalente aux possibilités quasiment infinies.

L’équipement pour l'escalade sportive se compose d'une corde, de dégaines pour les relais intermédiaires, d'un assureur avec un mousqueton de sécurité adapté, de chaussons, d'un casque, d'un sac à magnésie et éventuellement d'un sac à corde. Selon le lieu, un rappel doit être installé en haut de la voie pour redescendre et, en fonction de la méthode utilisée, il peut être nécessaire de prendre du matériel en plus, comme un anneau de sangle et un mousqueton de sécurité.

C’est souvent une bonne idée d'opter pour une corde imperméabilisée pour la falaise. Cela évite non seulement qu’elle absorbe de l'eau, mais cela la protège également de la saleté et du sable qui peuvent pénétrer dans la corde et l’endommager lentement « de l'intérieur ». Les adeptes d’escalade à vue, en flash et de points rouges pourront miser sur une corde légère comme la CANARY PRO DRY 8,6 MM. En revanche, pour le travail des voies impliquant beaucoup de chutes, pour les essais de crux ou pour la moulinette, on lui préfèrera une corde avec une proportion élevée de gaine comme la TOMMY CALDWELL ECO DRY DT 9,6 MM. Quant aux baudriers, JAY et JAYNE sont parfaits pour l’escalade sportive. Et pour compléter votre équipement, nous vous recommandons le casque SHIELD, le ROPE RIDER BAG, ainsi que nos solides dégaines BULLETPROOF Set.

Escalade alpine/grandes voies

De grandes parois, des vues panoramiques et plongeantes à couper le souffle, des paysages de montagne et l’immensité du vide sous les pieds – l’escalade alpine fascine à plus d'un titre. L’objectif étant de gravir des parois rocheuses de plusieurs centaines de mètres de haut. Un véritable défi, autant sur le plan physique que mental. La planification et l'équipement sont beaucoup plus complexes que pour l'escalade sportive. Et sans même parler de grimper, l’approche en elle-même peut déjà être épuisante. Faire une grande voie, c’est évoluer pendant des heures face à la paroi et assurer son partenaire depuis des relais plus ou moins exposés. Aujourd'hui, beaucoup de grandes voies sont assurées dans une optique d’escalade ludique. Les voies sportives dites alpines sont équipées de pitons et de relais. Il n’est cependant pas rare que les grimpeurs se retrouvent à plusieurs mètres au-dessus du dernier piton et qu'ils doivent installer des assurages supplémentaires.

Les voies classiques, en revanche, sont beaucoup moins bien équipées. Il faut donc prévoir du matériel d’assurage avec des assureurs mobiles et disposer de solides connaissances en matière d’installation de relais.

Pour les grandes voies et les voies alpines, on peut également partir de l’équipement de base pour l'escalade sportive et le compléter en conséquence :

Selon le type de sortie – voie ludique ou classique alpine –, vous pouvez vous contenter d’une corde à simple ou bien opter plutôt pour une corde à double ou une corde jumelée. Ces dernières présentent un diamètre plus petit, s’utilisent en double brin et réduisent le risque d’accident grave (par ex. une chute de pierres ou une rupture de corde sur une arête tranchante suite à une chute). De plus, elles donnent au grimpeur la possibilité de descendre en rappel sur toute la longueur, ce qui offre plus de flexibilité et permet de s’éloigner plus rapidement de la paroi en cas d'urgence (un brusque changement de temps, par exemple). L’APUS PRO DRY 7,9 MM est parfaite pour les sorties alpines. Quant au casque, nous vous conseillons le SALATHE, qui est ultraléger. Le baudrier doit être confortable, léger et parfaitement équipé pour l'escalade alpine, comme le SENDERO pour les hommes et l'AUTANA pour les femmes. Le MISSION SET est une dégaine super légère dotée d’un système de verrouillage Keylock. En version longue, elle est équipée d’une sangle en Dyneema allongeable pour un meilleur passage de la corde. De par son caractère polyvalent, le GIGA JUL est un assureur/descendeur idéal en milieu alpin.